« Incredible Edible » à Todmorden, Angleterre

Classé dans : Histoire, Tous les articles | 1

Aujourd’hui commence une nouvelle série d’articles concernant différentes structures et idées mises en place à l’étranger. Nous parlons souvent de la France lorsqu’il s’agit de gastronomie… mais l’alimentation durable, la protection de l’environnement, la recherche d’innovations en matière d’agriculture concernent de nombreux pays dans le monde entier.

Pour ce premier article, nous partons dans le Nord de l’Angleterre, à Todmorden plus exactement. Pourquoi je vous parle de cette ville perdue dans la campagne de nos voisins britanniques ? Vous allez vite comprendre. Voici une photo des rues de la ville, il y a quelques années :

sdb12

Et aujourd’hui:

20 AUGUST 2010 TODMORDEN COMMUNITY COLLEGE VEGETABLE AND FLOWERS GARDENS ....…picture Arthur Edwards

 

Oui, vous avez bien vu, il s’agit de potagers, de jardins d’herbes aromatiques, d’arbres fruitiers et toutes autres graines cultivables au bord d’une route, sur un parking, devant une station de police, à côté d’un cabinet médical…

todmorden-jardin-480px

Dans quel but ? Que la population de Todmorden et même les touristes, viennent se servir, qu’ils viennent profiter de cette nouvelle offre de fruits et légumes gratuits, bio et accessibles à tous.

Il ne s’agit pas seulement d’offrir aux habitants les légumes dont ils auront besoin pour leur soupe de ce soir, il y a aussi une volonté de créer une communauté, d’encourager les gens à s’interroger, à s’intéresser à ce qu’ils mangent. Tout le long de « la route verte comestible » se trouvent des jardins d’exposition, des chemins de halage comestibles, tout un itinéraire permettant aux gens de se promener dans la ville et d’en apprendre plus sur le monde qui les entoure, sur ce qui peut se retrouver dans leurs assiettes, plutôt que de faire des aller-retours aux supermarchés sans se poser de questions.

Mais les dirigeants de cette ville ne s’arrêtent pas là. A travers leurs jardins et leurs potagers, ils souhaitent traverser les âges et apporter des réponses à l’ensemble des habitants de leurs villes et autres touristes. C’est pourquoi ils s’engagent dans des partenariats avec des lycées afin de développer aussi leurs idées à l’intérieur même des bâtiments. C’est comme ça qu’une unité de culture aquaponique s’est retrouvée derrière un lycée.

Système aquaponique simple

Les élèves participent alors à ces constructions, aident à leurs entretiens et leurs bons fonctionnements. L’agriculture (durable) devient même une matière enseignée.

Le Conseil d’administration est allé encore plus loin. Après avoir agi au niveau des fruits, des légumes et autres herbes aromatiques, ils ont décidé d’intervenir auprès des agriculteurs et producteurs locaux. Ils ont alors répertorié sur une carte de la ville, tous les endroits où il était possible de se procurer des oeufs, du fromage, du pâté, des tourtes… Et ça marche. Les producteurs locaux voient leurs ventes exploser.

Pour eux, il s’agit d’un réel mouvement. Ils souhaitent faire comprendre à la population, aux producteurs, aux agriculteurs, aux lycéens que tout ça est possible grâce à la solidarité, au partage et à la motivation.Voici leur devise :

« Si vous mangez, vous êtes des nôtres »

Et cette devise inspire puisque 30 villes en Angleterre suivent aujourd’hui l’exemple de Todmorden.

 

c616_incredible_edible_todmorden_angleterre_agriculture_urbaine_autosuffisance_alimentaire_incroyables_comestibles_w1600

Quels conseils en tirer ?

  1. Cesser de mettre des plantes épineuses autour des bâtiments. C’est un gaspillage de l’espace.
  2. Créer des paysages comestibles dans les rues, les parcs, les parkings…
  3. Encourager les écoles à suivre ce mouvement

Il s’agit d’un nouveau moyen de partage et de sensibilisation. Il est possible de prendre des initiatives. C’est d’ailleurs quelque chose qui se fait de plus en plus en France et dans le monde à travers le mouvement « Les incroyables comestibles ». Ce dernier montre à quel point il est facile pour une collectivité de devenir autosuffisante pour son alimentation locale. Dans de nombreuses villes vous pourrez apercevoir un panneau indiquant « Nourriture à partager », alors, à vos outils !

a171_incredible_edible_todmorden_incroyables_comestibles_france_alsace_strasbourg_nourriture_a_partager_w1600

Voici le site internet du mouvement: http://lesincroyablescomestibles.fr/france/

Share

Une Réponse

  1. Thomas Nommer

    Et voici une boîte à outils pour démarrer le mouvement chez vous 🙂 (en anglais)
    http://www.incredible-edible-todmorden.co.uk/resources
    Merci Christophe qui m’a parlé de cela…….

Laissez un commentaire