Pourquoi Fauve ?

www.secondarts.com
Quand les moyens se sont tellement affinés, tellement amenuisés que leur pouvoir d’expression s’épuise, il faut revenir aux principes essentiels qui ont formé le langage humain. Ce sont, alors, les principes qui « remontent », qui reprennent vie, qui nous donnent la vie. Les tableaux qui sont des raffinements, des dégradations subtiles, des fondus sans énergie, appellent des beaux bleus, des beaux rouges, des beaux jaunes, des matières qui remuent le fond sensuel des hommes. C’est le point de départ du Fauvisme: le courage de retrouver la pureté des moyens.

Un peu de poésie dans ce monde rationnel. Comme l’explique Matisse, le fauvisme s’est traduit par une recherche de la « pureté des moyens », de la simplicité, de l’essentiel, de l’évidence. Le cuisinier joue ce même rôle de révélateur de terroir en utilisant ses « principes » et ses outils à lui. Voilà ce que j’ai découvert en côtoyant de grands cuisiniers. Ces « beaux bleus, beaux rouges, beaux jaunes » deviennent des beaux bars, des belles tomates, des beaux pois chiches, en provenance de producteurs passionnés. Ainsi, quand j’ai voulu concevoir une structure innovante qui cherche à transmettre les pratiques d’une alimentation responsable, c’et-à-dire simple, saine et bonne au plus grand nombre, ce nom s’est imposé de lui même.

« Fauve » a l’avantage:

– d’être court, simple et mémorisable,
– d’être disponible
– d’exister dans plusieurs langues notamment par le biais du mouvement de peinture
– d’avoir une résonance douce, chaleureuse et accueillante

Je vois néanmoins quelques risques:

– de confusion: dans l’alimentation, « fauve » peut évoquer la viande alors que je ne souhaite pas mettre en avant une alimentation carnivore
– les gens qui se demandent pourquoi ce nom peuvent trouver l’explication prétentieuse et trop intellectuelle et se détourner du concept
– le nom est légèrement difficile à prononcer en raison du double F

Cela étant dit, n’hésitez pas à commenter. Le logo n’est quant à lui pas forcément définitif !

Share

3 Réponses

  1. J’avais fait le lien avec le mouvement artistique et pas avec les grosses bêtes ! Joli nom

  2. Anne-Fleur

    J’aime le nom, le projet qu’il incarne et le rapprochement avec le monde des arts. Beau choix !

  3. Elodie Mathieu

    Très beau nom, la poésie va très bien avec la cuisine. Et super projet, j’adhère à fond!

Laissez un commentaire