Une petite graine aux grandes vertus : le chia !

Riche en Oméga 3, en fibres et en protéines, vous n’avez pas pu passer à côté de ce superaliment qui nous veut du bien. On veut bien en mettre dans nos yaourts et dans notre pain, mais qu’a-t-on vraiment à y gagner ? Faisons le point sur ces petites graines tendance.

Le chia, c’est quoi ?

Le chia est une plante de la famille des sauges, originaire d’Amérique Centrale. Cultivé depuis des millénaires pour ses petites graines qui servaient d’aliment de base aux Aztèques, il a le vent en poupe depuis quelques années, lorsque des nutritionnistes lui ont trouvé un sacré paquet de bienfaits et ont promu sa consommation.

Question prononciation, le mot chia étant d’origine amérindienne, il n’existe pas de règle phonétique bien établie. Vous avez donc le choix entre « chia », « kia », voire « tchia »… c’est vous qui voyez !

Quant à l’aspect physique, les graines de chia ressemblent à celles de pavot, en un peu plus gros. Parfois brunes, parfois beiges, dans tous les cas, soyons honnête, elles n’ont pas vraiment de goût. Alors, ça vaut vraiment le coup de s’en coincer plein les dents ?

Les graines de chia, un super aliment à adopter !

On dit beaucoup de choses sur les graines de chia. Faisons le point sur les idées reçues.

Elles font maigrir ?

Non
Par contre elles ont deux grandes qualités qui peuvent intéresser celles et ceux qui cherchent à garder la ligne. 1/ Elles sont très riches en fibres (super pour le transit et pour la satiété). 2/ Au contact d’un liquide, elles gonflent et forment un gel un peu visqueux (le mucilage) = elles calent durablement les estomacs et font disparaître comme par magie les envies de grignotage en tout genre.

Elles contiennent plus de calcium que le lait ?

Oui
Si vous êtes intolérants au lactose ou vegan, sachez que l’apport en calcium des graines de chia est absolument dément : 631mg/100 g, soit 5 fois plus que dans le lait (125 mg/100 g) ! Les produits laitiers ne sont donc pas les seuls à prendre soin de vos os et à vous protéger de l’ostéoporose, bien au contraire.

Il faut toujours les laisser tremper avant de les consommer ?

Non
Elles sont digestes telles quelles, saupoudrées sur vos salades, yaourts et compagnie, entières ou moulues. Mais vous pouvez bien sûr les faire tremper pour obtenir un savoureux pudding (cf notre recette plus haut) ou un smoothie bowl rassasiant.

Elles aident à mieux dormir ?

Oui
Entre autres qualités (riches en protéines, en Oméga 3, en polyphénols antioxydants…), les graines de chia contiennent du tryptophane (un acide aminé) à l’origine de la production de la mélatonine, la fameuse hormone du sommeil. Moralité : un pudding aux graines de chia avant d’aller au lit, et vous dormirez comme un bébé.

 

Pudding chia

Pudding de chia

Ingrédients :

  • 6 c. à soupe de graines de chia
  • 500 ml de lait végétal comme le lait d’amande, de noisette, ou pourquoi pas du lait demi-écrémé classique
  • 1 banane
  • 1 kiwi
  • 1 petite mangue (ou autre fruit de saison)
  • Quelques amandes
  • Facultatif : 1 cuillère à café de sirop d’érable ou de miel ou sirop d’agave

 

Recette :

  1. Mélangez les graines de chia dans le lait d’amande en remuant pendant 2 minutes, sinon vos graines vont se coller entre elles
  2. Réservez, au frigo par exemple, au moins 4 heures, au mieux une nuit. Si vous souhaitez une consistence très épaisse, ajoutez 2 c. à soupe de graines de plus
  3. Pelez et découpez les fruits, la banane en lamelles, la mangue et le kiwi (ou d’autres fruits de saison) en cubes par exemple, et disposez-les une fois que le pudding de chia est ferme
  4. Parsemez de muesli sans sucre ajouté, d’amandes effilées et au besoin de miel (1 c. à café)

Bon appétit !

Share

Laissez un commentaire