Que manger quand on vieillit ? Le Salon des Aînés de Porcelette !

Vendredi dernier 16 octobre, a eu lieu à Porcelette en Moselle, la 1ère édition du Salon des Aînés. Le Centre Communal d’Action Social, récemment créé dans cette ville, a en effet identifié les problématiques du vieillissement comme une préoccupation forte des habitants. Ce Salon a vocation a se renouveler chaque année en abordant différentes thématiques en lien avec le vieillissement.

Pour la 1ère édition, étaient présents différents médecins (gériatres, psychiatre), des responsables d’EHPAD et d’associations apportants des services aux séniors. De nombreux sujets ont été abordés, souvent techniques, précis, et légèrement inquiétants il faut le dire. Nous avons tenté de positiver le discours en parlant de la joie de l’alimentation et en faisant déguster trois recettes. Pour cela, nous avions acheté de nombreux produits aux Jardins Vitrés (La Maxe), du pain à la boulangerie au feu de bois de Fouligny, des pommes , des noix et des coings auprès d’un particulier.

Voici quelques photos et les recettes que nous avons faites pendant l’événement ! Merci aux volontaires : Pome, Yannicke, Anne, Gérard, Stefan et … Paul !

Le discours se trouve ici.

Chaudrée de moules (Origine Boston) pour 8

Dans une casserole, mettre 300g de maïs et 1,5L de lait ; cuire à frémissement pendant 5 minutes. puis couper le feu et laisser infuser. (Si le mais est frais, égrainer le maïs puis le remettre à cuire 5 minutes pour en tirer le goût ). Enfin, retirer le maïs et ajouter 0,5L de crème et le liquide des coquillages et réduire le feu.
Dans une grande poêle à feu moyen, faire revenir 170g de lard jusqu’à ce qu’il soit croustillant, pendant 15 min en enlevant le gras. Réduire le feu et ajouter 2 cas de beurre. Quand il est fondu, ajouter 2 oignons et 4 branches de céleri. Faire revenir jusqu’à obtenir une belle couleur dorée, 15 min. Ajouter 3 cas de farine et remuer 2-3 min.
Dans la poêle des lardons, ajouter 1 louche du mélange avec du lait. Puis tout verser dans la caseerole . Monter le feu pour obtenir un frémissement. Ajouter 900g de pommes de terre et cuire 15-20 minutes jusqu’à ce qu’elles soient tendres.
Ajouter 600g de coquillages, le mais et le thym, et cuire 2-3 min à frémissement.
Assaisonner avec du sel et du poivre et servir dans des bols chauds. Ajouter persil, beurre, croûtons.

Tartine de houmous de potiron aux saucisses à cuire mosellane (Inspiré du Pain Quotidien) pour 6

Préchauffer le four à 220°C. Couper un rectangle de 20x60cm de papier sulfurisé. Déposer 750g de potiron en morceaux au centre, ajouter 4 gousses d’ail. Fermer le papier pour former une papillote, puis déposer sur une plaque et enfourner pour 30 minutes environ. Retirer du four et laisser refroidir 10 minutes.
Pendant ce temps, couper 200g de saucisses en tronçons et les déposer dans un plat à four et enfourner pour 25 minutes. Ouvrir la papillote et mixer le potiron, l’ail, 2 cas de tahin, 2 cas d’huile d’olive, un peu de cannelle, de cumin et de thym. Saler et poivrer. Tartiner des tranches de pain au levain avec le houmous puis surmonter de saucisse coupés en diagonale. Ajouter persil et citron.

Sablé aux pommes (et coings), noix et caramel ! (Photo plus haut)

Nous avons cuit les quartiers de pomme dans un sachet sous vide, 15′ à 85°, mais vous pouvez les cuire comme une compote, en essayant de laisser les quartiers bien entiers. Les coings ont été rôtis au four, entier, dans un plat qui va au four. Nous les avons laissés une 45′ à 175°. Puis laisser les refroidir.
Pour les sablés, mélanger dans des proportions égales (80g pour 4 peronnes) du beurre, de la farine, des noix concassés et du sucre. Laisser reposer au frais pendant 30 min puis étaler sur 1cm d’épaisseur. Cuire à 175 degrés pendant 15min. Laisser refroidir. Réaliser un caramel laitier ! Surmonter le sablé d’une couche de pomme et/ou de coings puis d’un trait de caramel, ou plus.

PS: le caramel, c’est facile: dans une poêle bien large, chauffer 60g de sucre (sans rien ajouter) en remuant de temps en temps pour répartir le caramel qui commence à se former. C’est un caramel à sec. Si vous constatez que des petits morceaux de sucre restent, remuez délicatement avec une spatule en baissant le feu. Ajoutez 40g de beurre éventuellement salé, hors du feu et remuez délicatement. Remettez vous sur feu doux et ajoutez 10cl de crème, mélangez-le tout. Il se conserve au frais !

Share

Laissez un commentaire