Tout savoir sur les produits à base de soja

Classé dans : Quoi manger ?, Tous les articles | 0

Consommé depuis des millénaires dans la cuisine asiatique, le soja s’invite de plus en plus dans nos assiettes occidentales. Riche en protéines et en bonnes graisses, il constitue une excellente alternative à la viande et au poisson pour les végétariens, végétaliens, ou toute personne soucieuse de varier son alimentation !

Utilisé comme condiment sous forme de pâte de miso ou de sauce soja, dégusté frit ou mariné sous forme de tofu… le soja a plus d’un tour dans son sac !

C’est parti pour un petit tour d’horizon de ses principales utilisations :

Le lait de soja est idéal pour les intolérants au lactose. Il remplace très facilement le lait de vache car il possède un goût neutre et une texture similaire. Pour vos prochaines recettes de crêpes, gâteaux, sauce béchamel… n’hésitez plus ! Quant au yaourt de soja, on en trouve aujourd’hui non seulement en magasin bio mais aussi dans la grande distribution. On peut aussi les faire soi-même avec une yaourtière en rajoutant des ferments lactiques.

Passons maintenant à un grand classique de la cuisine végétale : le tofu ! Souvent jugé fade, il se prête parfaitement aux marinades, sauces et fritures. On peut le cuisiner de mille et une façons ! Il est fabriqué à partir du jus de soja auquel on rajoute traditionnellement du « nigari » (sel marin) pour le faire cailler.

Personnellement, mon petit chouchou est le tofu lactofermenté, dont le goût est plus prononcé que le tofu classique et la texture proche de la fêta. En général je le fais mariner dans un mélange de pesto/sauce soja puis cuire au four pendant une vingtaine de minutes, ou sauté au wok. Un vrai régal ! Le processus de lactofermentation lui permet d’être très digeste et riche en probiotiques. Votre flore intestinale vous remerciera 😀

Passons à un dérivé moins connu : le tempeh. Ingrédient utilisé dans la cuisine indonésienne, il a une consistance plus ferme que le tofu et les graines de soja sont bien visibles. Son goût est donc plus fort, entre les champignons, la levure et la noix. Il est délicieux coupé en tranches et frit jusqu’à devenir croustillant.

Last but not least : la sauce soja et le miso, deux incontournables de la gastronomie japonaise ! Riche en minéraux, la sauce soja relèvera vos marinades de viandes, poissons, légumes. Vous pouvez aussi l’utiliser pour assaisonner du riz blanc. Attention : elle est très salée et doit donc être utilisée avec parcimonie !

Le miso quant à lui se présente sous forme de pâte fermentée. Il possède différentes couleurs et intensités de goût : le miso blanc étant le plus doux, le miso brun le plus fort, et le miso rouge (le plus utilisé au Japon) de saveur intermédiaire. Son usage le plus connu est la soupe miso. Rien de plus simple : porter à ébullition de l’eau, y faire cuire les légumes de votre choix, et en fin de cuisson ajouter la pâte de miso (ne pas l’ajouter avant afin de préserver ses nombreux nutriments) et remuez bien. Je mets environ une cuillère à soupe de pâte de miso par personne, mais libre à vous d’expérimenter jusqu’à obtenir la saveur désirée.

Alors, quelle sera votre prochaine recette à base de soja ? 😀

Share

Laissez un commentaire