L’association Fauve croit à :

L’apprentissage par l’expérience: « une relation entre un individu et son environnement au cours de laquelle une signification est découverte » (Bell1995). Durant la première étape, l’apprenant expérimente activement [puis] (…) en groupe, de façon individuelle ou avec l’animateur, l’apprenant dispose d’un temps de réflexion pour construire ses propres significations et ses propres informations à partir des événements vécus. Il pourra, par exemple, penser à ce qu’il a appris, exprimer ses sentiments ou sa position par rapport à ce qui s’est passé, séparer les éléments de l’expérience et rattacher ces éléments à ses savoirs antérieurs. La dernière étape consiste finalement à faire connaître à des tierces personnes la valeur de l’expérience vécue ou à essayer sur le terrain ce qui a été compris. (Pruneau et Lapointe 2002)

La pédagogie active, c’est-à-dire centré sur l’individu qui apprend de manière plus ou moins autonome. Il est questionné et mis en situation dans des environnements d’apprentissage riches pour qu’il façonne son propre apprentissage. Le professeur devient accompagnateur et facilitateur ; il part des attentes de l’individu, de son histoire, de ses découvertes, de ses difficultés. Les notions de projets, d’inter-disciplinarité, de résolution de problèmes, et d’expérimentations par essais et erreurs sont naturellement liées à cette pédagogie.

L’apprentissage en communauté: « une communauté d’apprentissage est constituée d’un groupe d’individus qui œuvrent ensemble dans un temps déterminé pour réussir une tâche ainsi que comprendre un nouveau phénomène ou compléter une tâche collaborative » (Riel and Polin 2004). Cela crée du lien, propose aux individus d’apprendre des autres, renforce le respect de l’opinion de l’autre… Concrètement, les échanges/débats et les réalisations en groupe sont favorisés,

Tu me dis, j’oublie.
Tu m’enseignes, je me souviens.
Tu m’impliques, j’apprends.
Benjamin Franklin