Food Sense Tour : une invitation à repenser l’alimentation comme un cycle

Le Food Sense Tour est au sens littéral un voyage entrepreneurial social organisé auprès d’acteurs de l’alimentation durable à travers le monde. C’est une façon d’aller à la rencontre d’acteurs sociaux et solidaires, acteurs de pratiques alimentaires durables, de les écouter, de discuter et de travailler avec eux afin de devenir à terme des vecteurs de transmission d’expérience.

Jusqu’à aujourd’hui, deux Food Sense Tour ont été accomplis (autour du monde à travers 34 pays, c’est Bruno Pison, et l’autre en Amérique du Sud, c’est Hélène, Marion et Maud), un est en cours en Afrique de l’Ouest et deux sont sur le point de débuter : un aux Etats-Unis et un en Inde.

Tous ces Food Sense Tour ont été initiés par de (très) jeunes Françaises et Français avec le soutien de la communauté MakeSense (d’où le nom de « Food Sense Tour »). Cette communauté d’acteurs de changement propose leur aide aux entrepreneurs sociaux du monde entier pour résoudre les défis d’aujourd’hui. Mais pourquoi donc partir à l’étranger ? Comme l’explique Claire et Maud, le cycle de l’alimentation dans les pays industrialisés est principalement linéaire et non circulaire, ce qui conduit à de graves conséquences environnementales, sanitaires, et économiques. Concrètement les initiateurs de ces projets ont voulu observer et agir avec ces acteurs de pays étrangers pour apprendre. Ou peut-être réapprendre car ce sont souvent des systèmes qui ont fait leur preuve depuis des centaines d’années mais qui ont été pour certains récemment industrialisés, au détriment de la planète et du consommateur.

Ce que fait la communauté MakeSense :

M1

Passons ces ambitieux projets en revue afin d’en voir les finalités.

Du brainstorming, aux soupes populaires en passant par les PechaKucha, les idées et actions bougent en Amérique du Sud :

M2Pour le tour de l’Amérique du sud, les trois filles avaient prévu de soutenir les entrepreneurs de 7 pays en leur présentant d’abord un diagnostic de leur stratégie de communication, pour leur proposer ensuite un outil de diffusion adapté à leurs besoins : vidéo professionnelle, page web, visuels, plaquette de présentation etc. Par ailleurs les filles comptent bien explorer les possibilités de reproduction des modèles observés, en étudiant leur potentielle viabilité en Europe.

 

N’hésitez pas à revivre le tour d’Hélène, de Marion et Maud en Amérique du sud :

http://foodsensetourlatam.wixsite.com/food-sense-tour

 

M3La sécurité alimentaire en Afrique, un enjeu majeur là où le changement climatique frappe le plus fort :

Pour le tour en Afrique de l’Ouest, la mission est d’identifier les entrepreneurs sociaux, de mobiliser une communauté autour d’eux, et de leur donner les moyens de relancer et d’accélérer les solutions touchant à la sécurité alimentaire. Car aujourd’hui le grand défi pour l’Afrique de l’Ouest est d’insérer leurs produits locaux dans les habitudes alimentaires de la population : particulièrement au Sénégal, tout ce qui vient du Sénégal est mauvais et tout ce qui est importé est excellent, comment renverser la tendance ? Au moment d’écrire ces lignes (3 septembre 2016), un évènement est sur le point de débuter près de Dakar au Sénégal où la population sera amené à réfléchir sur les questions de la nourriture locale (https://www.facebook.com/events/608415702663381/).

 

Pour suivre l’action de Mamba et Vicy en Afrique de l’Ouest :

https://www.facebook.com/foodsensetourwestafrica/

 

M46 mois en Inde pour la création d’une web-série sur une alimentation plus durable :

Pour le tour en Inde, Claire et Maud sont déterminées à observer les pratiques de dix acteurs de l’alimentation durable, travailler avec eux, les interviewer, puis les filmer. Leur finalité à elles est de constituer 10 vidéos de 8 minutes en montrant 10 visages d’entrepreneurs, leur vie dans leur structure, leurs défis, leur quotidien. En plus de cela, les filles prévoient de rédiger un guide numérique de recettes durables.

Le tour de Claire et Maud en Inde est sur le point de débuter : https://www.miimosa.com/a-la-decouverte-de-lalimentation-durable-en-inde  « If it makes sense to you », vous pouvez soutenir financièrement et moralement leur projet fantastique !

Oui, les fermes biologiques existent en Chine

M5

Enfin, Bruno Pison, le précurseur de ce type de projet, avait décidé d’effectuer un tour du monde en 400 jours avec pour objectif de « sensibiliser le grand public au cycle de l’alimentation durable ». Pour cela il a traité trois sujets principaux : la production de nourriture, la consommation, et la valorisation des déchets organiques. Sa plus grande surprise lors de son séjour a été de constater qu’il se passe beaucoup de choses autour de l’alimentation durable et ce, partout dans le monde. Ayant eu l’opportunité de rencontrer une centaine d’acteurs en 430 jours dans 35 pays, il a compilé ses périples en vidéos pour sensibiliser. Il a écrit également un livre sur l’alimentation durable destiné aux enfants qui vient de paraître aux éditions Ella. A travers des exemples très précis et des dessins à l’aquarelle, il cherche à communiquer d’une manière facile les clés d’une alimentation durable, terme plutôt vaste, qui devient après lecture, plus compréhensible. Ces éléments d’une alimentation durable sont centrés autour de 20 rencontres, dans 20 pays différents selon 20 thématiques. Par exemple le compost avec Jackie en Belgique ou manger des insectes avec Li en Chine ou encore l’aquaponie à Singapour.

M5

Le tour pionnier de Bruno Pison autour du monde : http://foodsensetour.com/

La page facebook du livre Le Petit Chef (Ella Editions):

https://www.facebook.com/Le-Petit-Chef-1563610843949405/

Pour en savoir plus et le commander, c’est par ici !

http://fr.ulule.com/le-petit-chef/

Pour ce qui est du Food Sense Tour aux Etats-Unis, les informations ne sont pas encore disponibles… Wait and see donc, pour un Food Sense Tour hautement symbolique dans un pays où l’obésité et où les maladies cardiaques en sont devenus lourdes de conséquences. Les acteurs d’une alimentation durable et saine existent aux Etats-Unis, donnons-leur les moyens de se faire entendre.

Repensons notre rapport avec la nourriture ! Il est du droit de chacun de savoir d’où vient la nourriture et de quoi elle est composée. Que pensez-vous de l’action de ces Food Sense Tour ?

Merci à Christophe Dittel qui a rédigé ce magnifique article !

Crédit photos : Food Sense Tour en América del Sur, Food Sense Tour West Africa, Food Sense Tour India, Bruno Pison

FacebookTwitterPartager

2 Réponses

  1. Christophe Dittel

    Et pour celles et ceux qui veulent rester en France, ce projet démarre à l’été 2017 !
    http://www.fermesdavenir.org/journal/fermes-davenir-tour-fat/

  2. Je suis bien intéressé par ce projet, je travaille déjà la question en créant des ateliers de cuisine avec des produits de saison. Mon but serait de l’élargir à l’échelle de mon pays d’origine le Mali

Laissez un commentaire